Proratisation du plafond pour les forfaits jours réduits à compter du 1er avril 2021

La circulaire du 6 décembre 2000 avait stipulé que les salariés sous convention de forfait en jours sur l’année ne bénéficient pas du statut de salarié à temps partiel, y compris pour des forfaits très inférieurs à 218 jours par an ou au plafond inférieur fixé par l’accord collectif.

 

Référence :

  • circulaire DRT 2000-7 du 6 décembre 2000, Q/R 20.

 

L’administration et la jurisprudence en ont donc déduit qu’il est impossible de proratiser le plafond applicable à leur paye au titre de l’abattement d’assiette pour temps partiel.

 

Références :

 

  • circulaire DSS/5B/5D 2017-351 du 19 décembre 2017, Q/R 2 ;
  • lettre-circulaire. ACOSS 2004-136 du 8 octobre 2004 ;
  • Cassation 2ème chambre civile du 1er décembre 2011, n° 10-19710 .

 

Le Bulletin Officiel de sécurité sociale (BOSS), mis en ligne depuis le 8 mars 2021, dont le contenu sera opposable aux URSSAF à compter du 1er avril 2021, précise que le plafond pourra être proratisé selon une logique analogue à celle prévue pour les salariés à temps partiel.

 

Pour les salariés soumis à un régime de forfait annuel en jours dont la durée est inférieure à 218 jours sur l’année, le plafond pourra être proratisé selon la formule suivante : valeur mensuelle du plafond x (durée du forfait en jours/218 jours).

 

Par exemple, pour un salarié dont le forfait annuel est de 215 jours, le plafond sera ajusté en application de la formule suivante : Plafond mensuel × (215/218).

 

Référence :

  • BOSS, Assiette générale, § 830, 01/04/2021

 

Article rédigé le 1er avril 2021

Partagez l'article sur les réseaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

Cesarticles peuvent vous intéresser